Le métier d’Orthophoniste par Job Medical

Infirmière, aide-soignant, personnel du paramédical, Job-Medical vous conseille et vous donne son avis sur les différents métiers du secteur. Egalement, sur son site JobMedical met en avant des offres d’emploi de courtes et de moyennes durée au sein d’établissements de santé comme les cliniques, les CHU, les maisons de retraites…

JobMedical nous présente les caractéristiques du métier d’orthophoniste

Un orthophoniste est là pour aider les enfants (80% de sa clientèle), les adolescents ou les adultes en traitant leur bégaiement, leur zozotement, leur dyslexie ou encore leur retard d’appréhension de langue à l’aide d’exercice sur le long terme. La rééducation des troubles de la voix est le maître mot de ce métier car ils travaillent en collaboration avec des psychologues, des psychomotriciens et des médecins.

Il faut savoir que les adultes dont il s’occupe ont du mal à s’exprimer souvent à la suite d’une opération du larynx, d’une rupture des cordes vocales ou d’un traumatisme (accident, maladie, choc affectif). C’est également lui qui apprend aux sourds-muets à lire sur les lèvres et à parler.

Son rôle est aussi de s’adapter à l’âge de chacun, en effet pour des enfants, il va utiliser des jeux ou des dessins, quant aux adultes il se sert de bandes sons, de musiques, d’instruments, ou encore de sa voix. Ce métier demande beaucoup d’attention mais également de patience car les patients sont traités sur la durée, et les progrès sont lents. Il est capital de maîtriser parfaitement la langue française (vocabulaire, orthographe, grammaire).

À noter que 80% des orthophonistes travaillent en libéral et que le reste exerce en hôpital ou en centre spécialisé.

JobMedical vous donne les compétences requises pour être orthophoniste

Patient et attentif

Ce métier nécessite beaucoup de patience car les troubles de la parole et du langage ne se traitent pas rapidement, ils prennent du temps car cela passe par de nombreux exercices, sur de nombreux mois, voire plusieurs années. Il se doit d’être attentif avec ses patients à tous les changements, même minime car cela peut être le début vers une amélioration.

Inventif

La créativité est une très grande qualité à avoir pour ce métier car les exercices utilisés durant les séances doivent s’adapter à chaque patient, en se servant d’outils tels que les instruments de musique ou de bandes sons. Se réinventer pour chaque patient dans le but de les traiter au mieux. Également, une bonne culture générale peut être un plus pour élargir son champ d’action et mettre à profit d’autres supports.

Bon communicant

 L’orthophoniste est amené à traiter des patients de tout âge et de milieux différents, c’est pour cela qu’il faut avoir une excellente communication, pour arriver à dialoguer avec tous, malgré les troubles de chacun. Il doit réussir à gagner leur confiance, petit à petit, car dans certains cas, les personnes qu’il traite ne sont pas forcément rassurées lors des consultations.

Le saviez-vous ?

Le métier d’orthophoniste est accessible après 5 ans d’études pour préparer le certificat de capacité d’orthophoniste, obligatoire pour exercer. Il est à réaliser sur concours sélectif mais une année de préparation est souvent nécessaire.

À savoir que le taux de chômage dans ce métier est inférieur à 1% en 2017.

JobMedical

Laisser un commentaire