Le métier de Pharmacien par JobMedical

Infirmière, aide-soignante, personnel du paramedical, Job-medical vous conseille et vous donne son avis sur les différents métiers du secteur. Egalement, sur son site Job Medical met en avant des offres d’emploi de courtes et de moyennes durée au sein d’établissements de santé comme les cliniques, les CHU, les maisons de retraite…

JOB MEDICAL nous présente les caractéristiques du métier de Pharmacien

Le métier de pharmacien est un métier polyvalent qui amène à être en contact avec des clients et à leur vendre des médicaments, mais également à commander des produits, gérer des stocks et tenir la comptabilité de l’officine.

Quelles sont les missions du pharmacien ?

Le pharmacien en officine

Quand le patient entre dans l’officine, le pharmacien est là pour délivrer et expliquer le traitement prescrit par le médecin. Sa responsabilité est engagée en cas d’erreur. Connaissant la composition des médicaments, il vérifie la cohérence des prescriptions (posologie, interactions médicamenteuses). Il écoute et oriente les clients vers les médicaments délivrés sans ordonnance, la parapharmacie et l’appareillage (canne, minerve…). C’est à lui que l’on s’adresse pour de l’automédication en cas de pathologie légère (rhume, maux digestifs…). Rigoureux dans ses conseils, il oriente vers le médecin, le kiné, le dentiste…, lorsque le cas l’exige. Par ailleurs, il commande les produits, gère les stocks et tient la comptabilité.

Le pharmacien biologiste

• en tant que biologistes, ils procèdent aux examens des échantillons (sang, urines, selles…),
• ils réalisent des préparations,
• ils procèdent à des expérimentations en collaboration avec des médecins.
Les pharmaciens et pharmaciennes peuvent aussi travailler dans des laboratoires (pharmaceutiques, de cosmétiques, de médicaments vétérinaires ou dans l’agroalimentaire) dans lesquels ils vont :
• mettre au point des médicaments,
• s’assurer de la qualité des produits,
• gérer les ateliers de fabrication,
• superviser les essais cliniques,
• éventuellement, participer au marketing et à la vente de produits.
Enfin, les pharmaciens peuvent travailler à la recherche fondamentale ou enseigner à l’université.

JobMedical vous donne les compétences requises pour être pharmacien

Rigoureux et vigilant

Seul habilité à délivrer des médicaments, le pharmacien a un sens aigu des responsabilités. Inscrit à l’Ordre des pharmaciens, il est soumis au code de déontologie de la profession. Une erreur dans un traitement peut avoir de lourdes conséquences. Quand une ordonnance lui paraît inappropriée, il téléphone au médecin pour s’assurer qu’il n’y a pas d’erreur ou il se renseigne auprès des infirmières. La vigilance s’impose également pour analyser des prélèvements sanguins ou pour préparer une solution destinée à soigner un malade hospitalisé.

Conseiller

Le sens de l’écoute et du dialogue est de mise pour conseiller au mieux les clients. Parfois, expliquer un traitement demande beaucoup de pédagogie. La loi HPST (hôpital, patients, santé et territoires) tend à conforter les patrons d’officine dans leurs prestations de conseil et de service au patient (prévention, dépistage…).

Le pharmacien possède non seulement des compétences scientifiques, mais aussi le sens des affaires et un talent de gestionnaire, nécessaires pour superviser son équipe, ses stocks ainsi que les finances. C’est un chef d’entreprise qui fait tourner sa « boutique » et éponge la dette qu’il a contractée au moment de l’installation.

Le saviez-vous ?

Le métier de pharmacien offre de nombreux débouchés. Quel que soit le secteur, les pharmaciens sont très demandés. En officine, les offres de reprises sont nombreuses. Les pharmaciens en secteur hospitalier, métier vers lequel se tournent de nombreux pharmaciens fraîchement diplômés, sont également très prisés, de même que les pharmaciens biologistes.

En 2014, on compte 73 598 pharmaciens en France (il y en avait 73 610 en 2013 et 72 811 en 2012)

Laisser un commentaire