Le métier de sage femme par Job Medical

Infirmière, aide-soignante, personnel du paramedical, Job-medical vous conseille et vous donne son avis sur les différents métiers du secteur. Egalement, sur son site Job Medical met en avant des offres d’emploi de courtes et de moyennes durée au sein d’établissements de santé comme les cliniques, les CHU, les maisons de retraite…

Job Medical nous présente le métier de Sage Femme

Si la naissance est l’aboutissement du métier, la sage-femme accompagne les parents et plus particulièrement la femme enceinte tout au long de la grossesse et jusqu’au 7e jour de vie de l’enfant. Avec des responsabilités de plus en plus importantes ce métier est polyvalent. Si la sage-femme exerce l’un des plus beaux métiers qui soit, les responsabilités qui pèsent sur elle sont très lourdes

Les missions de la sage femme

Assurer un suivi prénatal

La sage-femme assure le suivi de la grossesse normale. Son intervention est d’ordre à la fois médical et souvent  psycho-social. Dans un centre de PMI (protection maternelle et infantile) ou de planification familiale, la sage-femme joue surtout un rôle d’information et de prévention : séances d’information, visites à domicile, sensibilisation aux risques d’accouchement prématuré…

Assurer les accouchements

À l’hôpital, la sage-femme assure les accouchements seule dans 70 % des cas. Elle surveille, pas à pas, l’évolution de la grossesse jusqu’à la naissance. Si un risque se révèle ou qu’une césarienne est à prévoir, elle fait appel au gynécologue-obstétricien ou au chirurgien. Après la naissance, avec la puéricultrice, elle examine le nouveau-né, contrôle ses réflexes et sa bonne santé. Lorsqu’elle exerce en libéral, au domicile, elle intervient sans la présence d’une équipe médicale : un conseil de JobMedical mieux vaut une solide expérience derrière soi.

Assurer un suivi postnatal

Durant les jours qui suivent, elle surveille le nouveau-né et prodigue les soins nécessaires à la mère. Au-delà, les sages-femmes sont désormais autorisées à proposer à toute patiente en bonne santé des consultations de contraception et de suivi gynécologique de prévention.

Quelles sont les compétences requises ?

Le Sens du relationnel

Dotée de compétences scientifiques et médicales (Compter 5 ans d’études dont 4 ans en école spécialisée. À la clé, le diplôme d’État de sage-femme, obligatoire pour exercer et reconnu au grade de master.) La sage-femme possède aussi un excellent sens relationnel. Sa capacité à établir une relation de confiance avec la patiente est primordiale. C’est un métier d’aide et de soutien, où pédagogie et disponibilité sont indispensables.

Endurance

Une grande résistance physique et nerveuse est attendue, notamment à cause des horaires variables (gardes, travail de nuit et le week-end)… Les bébés n’arrivent pas toujours aux heures de bureau ! La sage-femme doit pouvoir enchaîner les accouchements même si elle est fatiguée. Sans compter que sa responsabilité est lourde, et le stress jamais loin. Job Medcial vous le dit : Mieux vaut donc avoir les nerfs solides.

Grande stabilité émotionnelle

Si la sage-femme partage des moments forts avec les futurs parents, elle fait parfois face à des situations difficiles : un handicap à annoncer ou des complications de grossesse à gérer. Rassurante, elle doit répondre avec pertinence aux inquiétudes ou aux interrogations des parents. Il arrive même qu’elle soit confrontée à la mort. Savoir prendre du recul est indispensable.

Le saviez-vous ?

Un homme qui exerce le métier de sage-femme est-il un sage-homme ? Non, le mot n’existe pas ! En France, le métier ne s’est ouvert aux hommes qu’en 1982. La profession compte seulement 1% d’homme.

Avant, les hommes qui exercaient le métier de sage-femme était appelé les maïeuticien étant un terme trop réducteur  dérivé de “maïeutique”, qui signifie “l’art d’accoucher”. Mais ce nom n’a pas été reconnu par l’ordre des médecins car il est jugé trop restrictif. En effet, le ou la sage-femme fait bien plus qu’aider les femmes à accoucher !

Une pensée sur “Le métier de sage femme par Job Medical”

Laisser un commentaire